LA PAGE POÉSIE (2)

Jean NANCEY - Monique PINOT-LATOUR - Claude VELLA

Marie-Anne PALIARD - Andrée MARKARIAN - Georges JUANPERE

Charlotte CASTELLA - Gilbert BARUSSAUD - Simone DUPRAZ

NANCEY-FLACON-IVRE

mpl-08-2015

LE BORGNE ET LE BOSSU

Un borgne espiègle et fort malin

S'étant levé de grand matin,

Rencontra d'aventure,

Certain bossu dont la tournure

Se prêtait fort au quolibet.

Comment retenir son caquet ?

C'était, ma foi, chose pénible,

Et pour le borgne à peu près impossible,

Aussi, d'un ton plus railleur que badin

Cria-t-il à son homme où diable si matin

Allez-vous donc, l'ami, chargé de cette sorte ?

Notre bossu fâché qu'on heurtât à sa porte

Répondit sèchement, et d'un air fort malin

Vous avez bien raison, il est si grand matin

Qu'on n'aperçoit chez vous qu'une fenêtre ouverte.

Notre borgne trouvant la réponse un peu verte,

Fila sans dire mot, avouant à part lui,

Qu'il ne faut pas railler sur les défauts d'autrui.

Monique PINOT-LATOUR

img279

VELLAPaix

PALIARDmere2

markarianfEMMEA5

JUANPEREfeteville2

CASTELLA15

BARUSSAUDpapillon

DUPRAZGranierLIS

compteur.js.php?url=ksSuolYbRnU%3D&df=bq